Viatom O2Ring

Avis et Test Détaillé !

viatom o2ring
Viatom O2Ring
  • Conception
  • Confort d'utilisation
  • Fiabilité
  • Quantité de données
4.9

Résumé

Très fiable, simple à utiliser et permettant une analyse toutes les 4 secondes, ce saturomètre est quasiment aussi efficace qu’un équipement médical professionnel. Le prix est un peu élevé, mais si vous cherchez un appareil efficace, avec une application complète et la possibilité d’envoyer des rapports PDF ou CSV, alors c’est un excellent choix.

Il y a de nombreuses raisons pour contrôler son taux d’oxygène dans le sang. Ça peut être pour améliorer son sommeil, être plus performant au travail, contrôler

ses efforts physiques, s’assurer qu’une grossesse se passe bien ou qu’il n’y a pas de baisse significative du SPO2 lors d’une maladie (le COVID notamment).

 

Le saturomètre Viatom O2Ring est un équipement particulièrement complet, qui va vous permettre un contrôle très précis du taux d’oxygène dans le sang et de la fréquence cardiaque. C’est en tout cas, ce qu’il promet sur le papier. Dans ce test, je vous donne mon avis sur sa fiabilité !

Conception et confort

Si les saturomètres étaient plutôt encombrants il y a encore quelques années, on trouve désormais des appareils beaucoup plus compacts et donc bien plus pratiques à utiliser. C’est le cas de ce Viatom O2Ring, qui se présente sous la forme d’une grosse bague à placer sur le pouce. Il est à peine un peu plus gros qu’un Viatom WearO2, mais il apporte des précisions supplémentaires.

 

La qualité de fabrication est tout à fait correcte, même si pour le prix, on ne peut pas s’attendre à moins bien. L’anneau est en silicone médical, surmonter d’un boitier en plastique robuste, avec un écran LCD.

 

Le fabricant indique que son appareil est résistant aux projections d’eau, on peut donc le conserver la journée et prendre la pluie, sans risque de l’abîmer. C’est surtout utile pour ceux qui souhaitent contrôler leur taux d’oxygène lorsqu’ils montent en altitude dans les montagnes notamment.

 

Le confort d’utilisation est très bon. La mise en place sur le pouce ne pose pas de problème, même si les plus gros doigts auront intérêt à utiliser un peu de savon pour faire glisser l’anneau plus facilement. Une fois en place, on l’oublie assez facilement et il ne nous dérangera pas pendant la nuit.

viatom o2ring test

Une utilisation simple et pratique

Il faut prévoir environ 1 heure et demi pour charger complètement la petite batterie de notre saturomètre Viatom O2Ring. On a alors jusqu’à 16 heures d’autonomie, mais qui peut descendre à 12 heures environ, si on bouge beaucoup ou qu’il y a des alertes assez régulières. Il est donc conseillé de le recharger tous les jours.

 

L’écran affiche en temps réel le taux de SPO2 et le rythme cardiaque. Il est parfaitement lisible et on l’allume en appuyant sur l’unique bouton tactile au bout de l’appareil. Depuis l’application, on va pouvoir le verrouiller pour qu’il reste éteint la nuit et ne vous dérange pas pendant votre sommeil.

 

Bien sûr, avec son module Bluetooth, le saturomètre communique directement ses données à votre smartphone. Il faut d’abord télécharger l’application Vihealth et c’est sur elle que vous retrouverez les informations détaillées.

 

On peut lire le taux de SPO2 et le rythme cardiaque en temps réel, mais ce sont toutes les autres informations qui sont intéressantes. Il y a :

Des graphiques avec une mesure toutes les 4 secondes sont également de la partie, on voit donc exactement à quels moments de la nuit on a des baisses de SPO2 ou des montées du rythme cardiaque.

Des alertes et des fichiers CSV ou PDF pour les médecins

viatom o2ring test

Le Viatom O2Ring vous permet de programmer des alertes et de recevoir des vibrations dans votre pouce lorsque le taux de SPO2 est bas. Cela permet aux personnes qui respirent mal pendant la nuit, de changer de position et de retrouver un sommeil plus réparateur.

 

Ce n’est pas nouveau, ce genre de fonctionnalité aide des milliers de personnes à dormir beaucoup mieux. Vous pouvez régler l’intensité de la vibration, mais également le seuil qui déclenche l’alerte. Certains le fixent à 85 %, je conseille plutôt de le mettre à 90 %.

 

Enfin, ce petit saturomètre est compatible avec 02 Insight Pro, un logiciel permettant de transférer directement vos séances en fichier PDF ou CSV, pour les transférer facilement à votre médecin. C’est très utile pour les femmes enceintes qui souhaitent se rassurer ou pour tous les malades qui doivent contrôler leur taux d’oxygène et leur fréquence cardiaque.

Une excellente fiabilité

Les produits Viatom pour le contrôle de la saturation en oxygène ont une très bonne réputation et ce modèle O2Ring, plutôt haut de gamme, se montre très performant. Comme toujours, j’ai réalisé un double contrôle, avec un appareil médical professionnel et ce saturomètre. Les données obtenues sont similaires, à 1 % près pour le SPO2 et à 2 ou 3 pulsations pour le rythme cardiaque.

 

La force de ce petit appareil, c’est qu’il récupère une information toutes les 4 secondes, là où WearO2 (moins cher) ne le fait que toutes les minutes. On obtient donc un graphique très détaillé pour chacune de nos séances et toutes les baisses seront prises en compte. Si vous cherchez encore un peu plus de précision, c’est vers le Viatom SleepU qu’il faut se tourner.

Viatom O2Ring Avis : Mon verdict !

C’est une valeur sûre ! Le O2Ring de chez Viatom est un appareil qui coûte quelques dizaines d’euros, c’est un investissement, mais ceux qui ont besoin de contrôler leur SPO2 ou ceux qui souhaitent améliorer leur sommeil ne regretteront pas leur achat. L’appareil est d’abord petit, compact et facile à porter. Il n’est pas inconfortable la nuit et c’est déjà un gros point fort.

 

Il est surtout très performant, avec une analyse toutes les 4 secondes, ce qui permet d’obtenir une vision globale de nos nuits, de manière très précise. La précision des données est très bonne, et on trouve de nombreuses informations sur l’application.

 

Le seul petit défaut à signaler est l’autonomie. Il faut recharger le saturomètre tous les jours quasiment. Pour le reste, c’est un sans-faute. Le prix est un peu élevé, mais c’est du matériel fiable, très pratique et parfaitement adapté à ceux qui doivent communiquer leurs résultats avec le corps médical.